Le mot de la semaine

il y a un peu moins de deux ans quand je démarrais ce blog, j’avais aussi pris l’engagement de partager sur ma page facebook un mot de la semaine. L’idée de ce mot est avant tout un encouragement pour moi-même et un carnet de bord pour devenir meilleur.

Au fil du temps, le mot de la semaine a commencé à devenir plus grand que moi. Ce qui était une introspection ou une invitation à se dépasser pour moi est aussi devenu pour ceux qui prennent la peine de me lire un partage intéressant. Merci.

Cette semaine, le mot était différent. C’était trois mots, une expression. « je t’aime ». Ma mère, parfois, envoie un petit mail en passant pour rappeler qu’elle aime ses enfants. Et je me rends compte, aussi vieux que je suis, quel immense sourire cela produit sur mon visage et quel impact ces petits mots peuvent avoir sur ma journée.

En suggérant cela comme mot de la semaine, je me suis rendu coupable de plusieurs actes d’amour. J’ai appelé plusieurs de mes « vieux » copains à qui je n’ai pas parlés depuis bien trop longtemps. Je ne leur pas ai exactement dit « je t’aime » mais la marque d’attention était un acte d’amour. Et dans ces conversations téléphoniques, on pouvait sentir les sourires. Et ça n’a pas de prix.

Finalement, ce que le mot de la semaine m’a appris est qu’il nous était bien possible et simple de partager de bonnes vibrations; plutôt que des mots durs ou des « affairages » et immiscions dans la vie des autres. J’ai appris qu’on pouvait ensemble se motiver avec un seul mot ou une simple histoire. Et c’est mon voeu pieu que je transforme tous les lundis matin en mot de la semaine.

(Cette semaine, il est encore temps d’envoyer quelques « je t’aime » à vos proches et amis)

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER


Submit a comment

5 × cinq =