Qui êtes-vous?

C’est une question banale, n’est-ce pas ? Mais dès qu’on s’y risque, elle n’est pas forcément la plus simple à résoudre. Pourtant elle est à la base du personal branding.

Pause

Et posez-vous vraiment la question. Qui êtes-vous?

Il y a quelques semaines, sur ma page facebook, je me suis re-présenté et ai incité tout le monde à le faire en 3 mots. L’exercice est tout aussi drôle qu’il est challengeant. Comment arriver à se résumer parfaitement en 3 mots? Quelles sont les 3 choses qui dominent quand il s’agit de soi-même ?

Bonjouuuuuuuuuuuur!
Il y a beaucoup de nouveaux ici depuis quelques semaines. 😊
Donc aujourd’hui est une bonne occasion…

Publiée par Stéphane K sur Mercredi 23 septembre 2020

Pour arriver à le faire correctement, il faut au préalable avoir pris la peine de se demander, qui suis-je ?
Et cela, dans tous les aspects de la vie?

Qui êtes vous?
Votre why? Votre mission ? Qu’est ce qui vous fait bouger ? Vos valeurs ? Principes? Et convictions ?

Le « sibling » que vous êtes ?
Le protecteur ? Le strict ? Le dictateur ? Le ciment ? Ou celui qu’on rappelle constamment à l’ordre ?

Quel ami êtes-vous ?
Le loyal ? L’omniprésent ? Celui qui maintient la relation en vie? Celui sur qui on peut compter ? L’amuseur de galerie? L’ami des gazoils ? Ou l’ami des moments vraiment importants ? Le franc ? Le diplomate ?

Quel parent êtes-vous ?
L’autoritaire ? L’absent ? L’ami de ses enfants ? La mère poule ? Le papa gâteau ? Celui qui met la nourriture sur la table? Ou celui qui dégage du temps pour l’enfant ? Etc…

Le professionnel que vous êtes ?
Pointu ? Précis ? Qui se surpasse ? Ou juste là pour faire son travail ? Celui sur qui on peut compter ? Droit ? Honnête ou corrompu ? Qui progresse en compétences ? Celui qu’on aimerait avoir ?

Quel collaborateur êtes-vous ?
Le délateur ? Le team player ? Celui dont on a peur ? Celui avec qui on veut travailler ? Le lèche-bottes du boss ?

Quel conjoint êtes-vous ?
Le tyran ? L’ami ? Le petit-chef ? Celui qui croit en l’égalité ? l’infidèle ? Le loyal ? Le présent

La liste de questions peut continuer autant que vous avez de sujets de votre vie à traiter. Quand vous avez trouvé les réponses à toutes ces questions, qu’elles soient inspirées du réel ou soient une projection de la personne que vous avez envie d’être, vous vous devez discipline pour les vivre au quotidien. Pour vous assurer également que le questionnement a porté les bons fruits, vous devrez réussir à vous écrire, à travers:

1- une bio longue (l’exemple de la mienne)
2- une bio courte. Tirée de la bio longue et adaptée en fonction des audiences. Elle peut être intégrée à votre CV ou communiquée aux personnes qui veulent vous présenter à une audience. (Exemple de ma bio courte pour LinkedIn)
3- une ou plusieurs bios très courtes (que vous utiliserez sur votre présentation en 140 caractères pour vos pages Social média comme Facebook, Twitter et Instagram. Histoire de ne pas nous imposer le sempiternel je tweete ce que je pense)

Dans une ère très digitale, cette cohérence vous assurera une meilleure visibilité. Et là, vous avez fait le minimum syndical du personal branding.

Tout le monde en parle de personal branding mais beaucoup trop de personnes se concentrent sur la dernière partie, l’aspect « apparence », la partie visible de l’iceberg. Ce qui est vu est surtout l’expression de ce qui a été correctement défini au préalable. N’en faites pas l’économie.

Alors, je vous repose la question « Qui êtes-vous ? »


Laissez moi débarquer dans votre mail

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER

Submit a comment

un × un =